Fil d'ariane

Titre Nutrition & Santé

 

Nutrition & Santé

 

Texte M2 (En-tete) Nourrir ses neuronnes

alimentation forme de coeur

Bien nourrir ses neurones !

S’il ne représente que 2 % du poids de notre corps, notre cerveau a un solide appétit et étant dépourvu de réserves, il doit être alimenté en permanence. Pour se maintenir au top, il doit recevoir sa dose journalière d’oxygène et de nutriments. Il consomme chaque jour, 20 % de notre ration calorique et 40 % de l’oxygène inspiré. Un sacré gourmand !

Notre cerveau a besoin et reçoit de notre système digestif des molécules indispensables à son bon fonctionnement. Selon notre alimentation, ces molécules arrivent en quantités variables jusqu’à lui et peuvent donc avoir une incidence significative sur son fonctionnement.

 

Des nutriments essentiels

Des nutriments essentiels

On a tous souvent entendu parler des Oméga 3 et de leur rôle fondamental dans notre bonne santé cérébrale. Ils permettent notamment la bonne communication de nos neurones entre eux grâce au renforcement de la membrane qui les entoure, mais aussi à fabriquer des molécules anti-inflammatoires au niveau cérébral. Ils nous protègent ainsi du déclin cognitif.
La vitamine D et les aliments anti-oxydants des polyphénols que l’on trouve dans les légumes, le café, le thé, les fruits et le vin rouge améliorent la circulation sanguine dans le cerveau et la transmission des signaux entre les neurones.
 

Le secret d’un cerveau en pleine forme : une alimentation variée !

Une fois que l’on vous a dit que vos neurones ont besoin de nombreux nutriments, encore faut-il savoir quoi faire pour conserver une alimentation variée et suffisamment équilibrée en bons nutriments. Voici quelques conseils :

  • 1 jus d’orange pressée le matin : on réhydrate tout de suite son cerveau composé à 80 % d’eau et on fait le plein en vitamine C pour booster les terminaisons nerveuses et la communication entre nos neurones.
     
  • Des glucides au petit-déjeuner : c’est le carburant du cerveau qui lui permet de bien mémoriser et d’assimiler les informations. Alors, le matin, préférez les tartines de pain complet, le jambon ou un œuf pour lui fournir en même temps sa dose de protéines.
     
  • Ne sautez pas de repas ! Même si votre poids vous préoccupe, veillez à déjeuner et à dîner équilibré : protéines (viande ou poisson),  féculents (pain, pâtes, riz) et légumes verts.
     
  • Privilégiez les aliments complets : ils sont lentement assimilés par votre organisme et diffusent ainsi leur énergie sans à-coup tout au long de la journée.
     
  • Panachez les huiles pour profiter de leurs différents bienfaits : vous pouvez cuisiner moitié huiles de noix, lin ou colza et huile d’olive. Elles sont riches en acide gras oméga-3 et vitamine E qui ont un effet préventif sur la maladie d’Alzheimer.
     
  • Dans la mesure du possible, consommez du poisson gras 3 fois par semaine. Le cerveau, l’organe le plus gras du corps, a besoin de ces acides gras contenus dans les poissons comme les sardines, les maquereaux et le saumon.
     
  • Privilégiez les aliments rouges comme les fraises, les groseilles, les choux, la betterave et même le vin (en limitant votre consommation à 1 ou 2 petits verres par jour !). Ils contiennent des substances qui contribuent à fluidifier le sang dans les vaisseaux et donc à améliorer l’alimentation des cellules.
     
  • N’oubliez pas de vous hydrater tout au long de la journée avec des eaux riches en magnésium pour votre équilibre nerveux.
     

Enfin, n’oubliez pas qu’en vieillissant notre métabolisme a tendance à ralentir et des carences peuvent apparaître, notamment en oméga-3, vitamines A et D. Il est donc primordial de conserver  une alimentation variée et équilibrée afin de retarder  le plus longtemps possible le ralentissement de notre cerveau.

 

 

titre "Consultez tous les articles de la rubrique Nutrition & Santé"

Consultez tous les articles de la rubrique Nutrition & Santé

6- Alimentation et médicaments, attention aux interactions

5- Aliments et recettes anti-inflammatoires faciles à cuisiner

4- Préservez votre immunité avec la vitamine D

3- Désormais on consomme local !

2- Le confinement : un réel impact sur nos habitudes alimentaires

1- Vive les légumes nouveaux !

bloc FOND gris

 
 

Titre (Vignette+picto) autres rubriques Le Mag

Découvrez les autres rubriques du Mag CNM Info

Cliquez sur l'une des vignettes ci-dessous

Agrégateur de contenus