Fil d'ariane

Titre Nutrition & Santé

 

Nutrition & Santé

 

Texte M2 (En-tete) Consommer local

marché

Désormais, on consomme local !

Le confinement nous a fait prendre conscience que nous devions soutenir nos petits commerçants, nos artisans et notre agriculture, tout en prenant soin de notre santé. Consommer des produits de saison, issus de notre région, est un des moyens simples à notre disposition. Encore faut-il accepter de changer certaines de nos habitudes…

Consommer local

Tous locavores !

Derrière ce terme un peu barbare se cache un principe très simple : choisir uniquement des produits de saison et acheter son alimentation courante (beurre, lait, légumes et fruits) chez des petits producteurs plutôt qu’au supermarché. Facile pour les personnes habitant à la campagne, mais plus compliqué pour les citadins qui doivent passer par les marchés ou des sites Internet regroupant des AMAP (association pour le maintien d’une agriculture paysanne) comme La Ruche qui dit Oui ou des drives fermiers. Ces nouveaux moyens, amenés à se développer, pourraient permettre de donner facilement accès au plus grand nombre à une alimentation de qualité, de dynamiser de petites exploitations agricoles et de réorienter notre consommation alimentaire vers le sain et le durable.
 

De nombreux avantages

Au-delà du concept et d’un phénomène de mode, consommer local présente de nombreux avantages, tant pour notre santé que pour l’économie et l’environnement.
 

Le grand retour de la cuisine

Pour le goût : les produits locaux et de saison sont plus savoureux, car récoltés à maturité et acheminés rapidement. Ils sont véritablement frais, contrairement à ceux vendus en supermarché, qui sont généralement cueillis verts et murissent pendant le transport.

Pour notre santé : les produits consommés frais sont au maximum de leurs qualités nutritionnelles et apportent à notre organisme tous leurs bienfaits.

Pour limiter le transport et préserver l’environnement : les aliments consommés hors saison ont fait un long voyage pour arriver jusqu’à notre assiette, généralement en bateau ou en avion, ce qui engendre des gaz à effet de serre dont on connaît maintenant les conséquences… On leur a aussi ajouté des additifs afin qu’ils ne pourrissent pas pendant le transport.

Pour soutenir l’agriculture locale et donc la vie dans nos campagnes et sur l’ensemble du territoire...
 

Quelques habitudes à changer

Pour profiter de l’ensemble de ces bienfaits, encore faut-il accepter de modifier nos habitudes.

• Respecter les saisons et s’abstenir de manger par exemple des tomates en hiver… ce qui suppose aussi une plus grande créativité culinaire afin d’accommoder ce que chaque saison nous offre.

• Accepter l’inesthétisme des fruits ou des légumes tordus, non lavés, avec une partie peut-être un peu abîmée : on a oublié que la nature ne produisait pas des aliments calibrés et brillants…

• Admettre de payer parfois un peu plus cher, car produire manuellement, artisanalement… n’est pas toujours compensé par le raccourcissement du circuit de distribution.
 

 8 sur 10

C'est le nombre de Français percevant la consommation locale comme une réponse aux enjeux sociaux, économiques et environnementaux actuels.

 

titre "Consultez tous les articles de la rubrique Nutrition & Santé"

Consultez tous les articles de la rubrique Nutrition & Santé

5- Aliments et recettes anti-inflammatoires faciles à cuisiner

4- Préservez votre immunité avec la vitamine D

2- Le confinement : un réel impact sur nos habitudes alimentaires

1- Vive les légumes nouveaux !

bloc FOND gris

 
 

Titre (Vignette+picto) autres rubriques Le Mag

Découvrez les autres rubriques du Mag CNM Info

Cliquez sur l'une des vignettes ci-dessous

Agrégateur de contenus