Fil d'ariane

Chapelure

Titre Senior

 
Mutuelle Senior

 

Texte M2 (En-tete) Comment choisir une mutuelle senior ?

livre ouvert en coeur

Comment choisir une mutuelle senior ?

Au sortir de la vie active et de la complémentaire santé obligatoire, il n’est pas toujours facile de bien choisir sa mutuelle.

H2 : Qu’est-ce qu’une mutuelle senior ?

Qu’est-ce qu’une mutuelle senior ?

Lors de votre départ à la retraite, au titre du dispositif « loi Evin » vous pouvez choisir de conserver les garanties de votre mutuelle santé collective. Cependant, dans ce cas, vous ne bénéficierez plus de la quote part payée par l’employeur tant que vous étiez en activité et les prestations prévues au contrat ne seront peut-être plus adaptées à vos besoins en matière de dépenses de santé. L’autre inconvénient est que le tarif existant ne sera maintenu que la première année et pourra évoluer jusqu’à +50% dans les 2 années suivantes. Enfin, votre éventuel conjoint ne pourra pas quant à lui bénéficier de ce dispositif.

Dans de nombreux cas, il sera alors plus intéressant pour vous de trouver une bonne mutuelle senior.

Les dépenses de santé nécessitant une prise en charge par une complémentaire santé ne sont pas les mêmes selon les âges.
Pourquoi alors continuer à payer des prestations devenues inutiles comme le suivi de grossesse par exemple quand on a 60 ans !
Une mutuelle senior est une complémentaire santé dont les prestations sont spécifiquement adaptées aux besoins des plus de 50 ans.
Un bonne mutuelle santé senior accorde une attention particulière aux dépenses peu ou pas remboursées par la Sécurité sociale en matière d’hospitalisation, d’optique ou de prothèses auditives. Mais aussi à des besoins plus spécifiques comme l’aide à la pratique d’une activité physique ou sportive, l’appel à des médecines complémentaires, la prise en charge de frais de santé souvent liés au vieillissement (pédicurie par exemple)

 

En savoir plus : Qu’est-ce qu’une mutuelle senior ?

 

H2 : Pourquoi changer de mutuelle à la retraite ?

Pourquoi changer de mutuelle à la retraite ?

Grâce aux mesures mises en place par la Loi Evin, à l’heure de la retraite, de nombreux ex-salariés conservent leur mutuelle santé d’entreprise. Cet attachement au contrat collectif est souvent justifié par de bonnes garanties pour un tarif modéré. Mais cela n’est pas toujours la meilleure stratégie !

En effet les contrats santé collectifs sont conçus pour couvrir le plus largement possible les besoins des actifs – de tous les actifs. Ils incluent ainsi une prise en charge de la maternité ou de l’orthodontie pour les enfants, des garanties qui ne sont plus adaptées aux retraités.

Quant au tarif préférentiel, il ne durera pas : la loi Evin permet de rester affilié à la mutuelle collective de l’ancien employeur… mais pas au même tarif.

Le décret 2017-372 du 21 mars 2017 prévoit en effet une évolution des tarifs sur trois ans : le tarif payé par l’ancien salarié est maintenu la première année, la seconde année l’augmentation peut atteindre 25%, la troisième 50%. Le retraité voit alors sa cotisation augmenter, et paie pour des garanties auxquelles il n’aura jamais recours.

Il est donc important, une fois à la retraite de comparer les offres des différentes mutuelles seniors afin de trouver celle la mieux adaptée à ses besoins en matière de remboursements et de prestations en évitant de continuer à cotiser pour des prestations dont on a plus besoin.

 

En savoir plus : Pourquoi changer de mutuelle à la retraite ?

 

H2 : Est-ce que je peux conserver la mutuelle de mon entreprise à la retraite ?

Est-ce que je peux conserver la mutuelle de mon entreprise à la retraite ?

De par la loi Evin, la réponse à cette question est oui. Si votre complémentaire d’entreprise est bien adaptée à votre situation et que vous n’éprouvez pas le besoin de souscrire une mutuelle senior individuelle, vous pouvez logiquement désirer conserver cet avantage après votre départ en retraite. Cela est tout à fait envisageable, à condition de prendre en compte plusieurs points :

  • L’organisme doit recevoir votre demande au moins six mois avant la date prévue du départ en retraite ;
  • Les cotisations peuvent augmenter en raison du passage d’un contrat collectif à un contrat individuel (dans la limite d’un plafond fixé par la loi) ;
  • Les cotisations, même de base, seront plus élevées puisque vous devrez prendre à votre charge la part autrefois versée par votre employeur soit 50 % de vos cotisations.
  • Même si vous conservez les mêmes garanties, il n’est donc pas forcément avantageux de poursuivre avec votre complémentaire professionnelle. Vous aurez plutôt intérêt à choisir une mutuelle senior en prenant en compte les dépenses les plus courantes dans votre cas.

 

Il est donc souvent plus avantageux, et ce même si en règle générale les mutuelles seniors sont un peu plus chères, de rechercher une couverture santé qui soit mieux adaptée à votre avancée en âge et qui vous propose des remboursements et prestations spécifiques : hospitalisation, prothèse auditives, prévention et traitement de la DMLA

En savoir plus : Est-ce que je peux conserver la mutuelle de mon entreprise à la retraite ?