Fil d'ariane

Chapelure

Titre Nutrition & Santé

 

Nutrition & Santé

 

Texte M2 (En-tete) Alimentation et médicaments

assiette de médicaments

Alimentation et médicaments, attention aux interactions !

S’il est connu que les médicaments ne font pas forcément bon ménage entre eux, notre alimentation peut aussi avoir de multiples effets sur leur efficacité.

Alimentation 1/2

• Les légumes à feuilles vertes (choux, épinards, salades, fenouil, thym, basilic…) et les abats. Riches en vitamine K, il est déconseillé de les associer avec des anticoagulants de la famille des antivitamine K, qui sont prescrits pour fluidifier le sang. En effet, la vitamine K est connue pour favoriser la coagulation du sang et affecte donc l’efficacité du traitement.

• Les agrumes : à éviter en cas de prise d’un anticholestérol du groupe des statines, un immunosuppresseur ou un antihypertenseur. Les agrumes empêchent en effet le fonctionnement normal du foie et peuvent ainsi provoquer un surdosage lié à une concentration trop forte de la substance active du médicament dans le sang.

Prudence avec les produits à base de plantes

Certains produits de phytothérapie peuvent interférer avec les médicaments. C'est le cas notamment du millepertuis, qui entraîne la diminution de l'efficacité de nombreux médicaments (contraceptifs, anticoagulants, chimiothérapie).

Alimentation 2/2

• Les produits laitiers et les eaux enrichies en calcium sont à éviter en parallèle de la prise d’antibiotiques de la famille des fluoroquinolones, car cela empêche leurs principes actifs d’être absorbés.

• La réglisse et les boissons anisées sont incompatibles avec les médicaments contre la tension, car elles réduisent l’efficacité du traitement.

• Le sel et les salaisons (pain, produits de la mer, poissons fumés, fromage, plats préparés, sauces prêtes à l’emploi) sont à proscrire en cas de traitement par corticoïdes, car ils ont en commun de favoriser la rétention d’eau et peuvent entraîner à long terme un risque majeur d’hypertension artérielle.

• Les aliments riches en tyramine (fromages fermentés, levure de bière, raisin, thon et vin) sont à exclure totalement lors d’un traitement par antidépresseurs, car les conséquences peuvent être potentiellement graves, allant jusqu’à mettre en jeu le pronostic vital.

• Les aliments riches en histamine (tomates, fraises, kiwis, ananas, saucisses, fromages affinés, alcool) sont à consommer avec circonspection ou éviter avec l’aspirine, l’ibuprofène, la codéine ou la morphine, car ils peuvent provoquer un surdosage, qui expose à des symptômes divers comme des démangeaisons, de l’urticaire, des difficultés respiratoires…

• Les aliments riches en potassium (tomates séchées, haricots blancs, bananes, kiwis, avocats, chocolat) sont exclus lors d’un traitement par antiinflammatoires ou antihypertenseurs de la classe des diurétiques, car ceux-ci agissent justement sur la régulation du taux de potassium dans le sang. Leur combinaison peut aboutir à une hyperkaliémie (un excès de potassium dans le sang), à l’origine de vomissements ou de troubles cardiaques.

• La caféine et les boissons caféinées ne doivent pas être prises avec du Valium ou du Lexomil, car ces derniers empêchent une bonne élimination de la caféine, exposant ainsi l’organisme à une surdose.

Au-delà de ces conseils, un seul conseil incontournable : ne faites jamais l’impasse sur la lecture de la notice et prenez l’avis de votre médecin traitant !

 

titre "Consultez tous les articles de la rubrique Nutrition & Santé"

Consultez tous les articles de la rubrique Nutrition & Santé

4- Préservez votre immunité avec la vitamine D

3- Désormais on consomme local !

2- Le confinement : un réel impact sur nos habitudes alimentaires

1- Vive les légumes nouveaux !

bloc FOND gris

 
 

Titre (Vignette+picto) autres rubriques Le Mag

Découvrez les autres rubriques du Mag CNM Info

Cliquez sur l'une des vignettes ci-dessous

Agrégateur de contenus