Fil d'ariane

Titre Focus

 

Focus

 

Texte M2 (En-tete) Fake news

ecran à la loupe

Fausses informations, ne vous laissez plus berner !

Se raser la barbe protège du Covid-19, tout comme manger de l’ail. Le virus a été créé en laboratoire pour détruire notre société. Retenir sa respiration dans la rue évite la contamination… De la plus loufoque à la plus plausible, toutes ces informations sont fausses ! C’est ce que l’on appelle des fake news, des « infox » ou plus simplement de fausses informations.

Sachez les débusquer pour ne plus vous laisser berner !

Fake news ou "infox", de quoi s'agit-il ?

« L’esprit de l’homme est ainsi fait que le mensonge a cent fois plus de prise sur lui que la vérité. » Cette phrase d’Erasme semble avoir été écrite pour décrire le phénomène de fake news et surtout son ampleur.

Fake news ou "infox", de quoi s'agit-il ?

Détourner des images pour leur donner un sens totalement différent, raconter sous un angle trompeur une actualité ou un événement historique – voire même le nier –, cela n’est pas nouveau. Ce qui l’est, en revanche, c’est le mode de production quasi-industriel des informations fallacieuses et leur diffusion de grande ampleur via Internet et les réseaux sociaux. Plus de 4 milliards de contenus sont partagés chaque jour sur les réseaux sociaux. Les fausses informations et vraies rumeurs se mêlent alors aux informations authentiques.

Ces fake news peuvent prendre des formes différentes : articles, billets, images ou vidéos. Elles sont parfois produites par des organes spécialisés, des sites parodiques, voire émanent des différents gouvernements, mais le plus souvent ce sont des particuliers qui en sont à l’origine : aujourd’hui toute personne ayant accès à Internet peut diffuser une fausse information. Les réseaux sociaux se chargeront de sa propagation.

Les plus crédibles et donc les plus efficaces se développent grâce à la transformation de faits réels en les déformant, en les simplifiant à outrance ou en les tronquant. Il peut s’agir par exemple d’une vidéo amputée de certains passages, de données passées sous silence ou encore d’événements sortis de leur contexte. Ce fut le cas par exemple d’une vidéo diffusée sur Facebook par un internaute affirmant face à la caméra et documents à l’appui que le Covid-19 avait été breveté et créé par l’Institut Pasteur. Sauf que les documents présentés dataient de 2004 et concernaient un autre type de coronavirus !

Qui diffuse ces fausses informations ?

Quand on parle de contenu viral, on a l’impression que les fausses informations circulent seules et plus rapidement que les vraies. Pourtant c’est loin d’être le cas. En fait, les fake news ne sont pas davantage propagées par les « robots » (logiciels qui réalisent des tâches automatiquement sur Internet) que les vraies. Chacun d’entre nous, en relayant une fausse information, est responsable de sa propagation. Qui généralement ce diffuse par le biais des réseaux sociaux.

Certains d’entre nous font peu confiance aux médias traditionnels, estimant qu’ils sont manipulés par le pouvoir, les financiers… Cette défiance les conduits à accorder du crédit aux contenus circulant sur les réseaux pour s’informer.

Comment lutter contre les fake news ?

Tout d’abord, sachez qu’il existe des fact-checkers, c’est-à-dire des journalistes spécialisés qui traquent ce genre d’informations sur le Web, les signalent régulièrement et démontrent en quoi elles sont erronées. Seul problème, comme ce sont des journalistes, la défiance envers les médias entache leur crédibilité ! Pour vérifier des informations ou découvrir les dernières fake news identifiées, vous pouvez vous rendre sur Factuel, le site de fast-checking mis en place par l’AFP, ou sur le Décodex du journal Le Monde.

Plusieurs lois ont été votées pour tenter de lutter contre ces infox, mettant en place des sanctions à l’encontre de leurs créateurs. Problème : encore faut-il être en mesure d’identifier ces derniers !

De fait, la seule façon de lutter contre les informations fallacieuses, c’est de savoir les reconnaître et, comme pour le coronavirus, de stopper la contagion en évitant de les partager, de les diffuser.

 

Comment reconnaître une fake news

Comment reconnaître une fake news ? Un vrai travail de détective !

1 – Cherchez la source de l’information. Est-ce un média connu, un site parodique, la page personnelle d’un inconnu ? A-t-elle été partagée par d’autres médias ?

2 – Cherchez l’auteur. Est-ce un site officiel (gouvernement, police…), un journaliste, un témoin indirect…

3 – Analysez le contenu. Les dates, les lieux et le nom des personnes concernées sont-ils précisés ? Ces éléments sont-ils cohérents ?

4 – Décryptez les images. Les photos sont-elles bien d’actualité ? Regardez les détails, les panneaux, les uniformes…

5 – Réfléchissez avant de partager : rien ne vaut votre esprit critique !

 

titre "Consultez tous les articles de la rubrique Focus"

Consultez tous les articles de la rubrique Focus

3- Stop au harcèlement scolaire !

1- Dossier médical partagé, une fausse bonne idée ?

bloc FOND gris

 
 

Titre (Vignette+picto) autres rubriques Le Mag

Découvrez les autres rubriques du Mag CNM Info

Cliquez sur l'une des vignettes ci-dessous

Agrégateur de contenus