Fil d'ariane

Chapelure

Bonnes résolutions 2021

check-list-2021

Quelques conseils pour enfin tenir vos bonnes résolutions de 2021 !

Pour suivre à la lettre vos bonnes résolutions pour la nouvelle année, les chercheurs ont trouvé la solution : tout est dans la formulation…

Arrêter de fumer, faire du sport, respecter un régime, lire davantage de livres, changer de travail, chaque année l’arrivée de la nouvelle année est l’occasion de formuler ses bonnes résolutions. Mais il est bien souvent difficile de les tenir passé le 30 janvier !

Des chercheurs se sont penchés sur la question et ont trouvé le moyen pour nous aider à respecter (enfin) nos promesses. Selon les conclusions d’une étude publiées le 9 décembre dans la revue scientifique américaine PLOS ONE, il suffirait simplement de… bien formuler ses résolutions. En effet, la manière dont elles sont formulées impacte fortement le résultat final. Par exemple, si nous reformulons notre résolution de "Je vais quitter/éviter" en "Je vais commencer à", nous auront davantage de chances d'atteindre nos objectifs.

Cette étude est basée sur les résolutions prises par 1 066 personnes à la fin de l’année 2017, elle a été menée en collaboration entre l'Université de Stockholm et l'Université de Linköping. Les participants à cette expérience ont pu formuler leurs propres résolutions et ont ensuite été divisés en trois groupes différents. Les trois groupes ont reçu différents degrés de soutien tout au long de l'année : aucun soutien, un soutien modéré et un important soutien. Pendant toute l’année, un suivi des participants a été réalisé par l’équipe scientifique.

Choisir un objectif d'approche

"Il a été constaté que le soutien apporté aux participants ne faisait pas beaucoup de différence en ce qui concerne la manière dont les participants ont tenu leurs résolutions tout au long de l'année. Ce qui nous a surpris, c’est l’impact de la manière de formuler sa bonne résolution sur le résultat final", a constaté le professeur Per Carlbring au Département de psychologie de l'Université de Stockholm. Ainsi, les participants qui ont formulé un "objectif d'approche" étaient ceux qui avaient le taux de réussite le plus élevé.

Les résolutions concernant le fait d'éviter ou de quitter quelque chose, baptisées également les "objectifs d'évitement", se sont avérées les moins efficaces. "Dans de nombreux cas, reformuler sa résolution pourrait certainement fonctionner. Par exemple, si votre objectif est d'arrêter de manger des sucreries pour perdre du poids, vous réussirez probablement mieux si vous dites 'Je mangerai des fruits plusieurs fois par jour'. Vous remplacez ensuite les bonbons par quelque chose de plus sain, ce qui signifie probablement que vous perdrez du poids et que vous conserverez également votre résolution. Vous ne pouvez pas effacer un comportement, mais vous pouvez le remplacer par autre chose. Bien que cela puisse être plus difficile à appliquer à la résolution 'J’arrêterai de fumer'", a conclu le Professeur Per Carlbring.

Il ne nous reste plus qu’à essayer !

 

Je partage cet article

titre actu

ARTICLES SIMILAIRES