Fil d'ariane

Chapelure

Remboursement des soins faits à l’étranger ?

carte du monde avec passeport avion et stéthoscope

Comment vous faire rembourser des soins faits à l’étranger ?

Vous étiez à l’étranger et vous avez été contraints de vous faire soigner ? Découvrez comment vous faire rembourser.

Que ce soit en vacances ou en déplacement/détachement professionnel, il peut malheureusement arriver que l’on soit obligé de se faire soigner à l’étranger. Les démarches pour se faire ensuite remboursées peuvent s’avérer compliquées. Cependant, le site Ameli (Assurance Santé) vous propose une procédure simplifiée.

• Première étape, préparez tous les documents qui vous seront demandés : « les factures acquittées, les preuves de paiement et les prescriptions médicales » ;

• Seconde étape, connectez-vous sur votre compte personnel Ameli.fr accessible sur la page d’accueil (onglet rose en haut à droite) ;

• Troisième étape, sélectionnez les onglets « Mes démarches », puis « Demander un remboursement de soins à l’étranger ». Vous devrez y renseigner votre nationalité et votre situation professionnelle. Ainsi que plusieurs informations liées aux soins : « leur montant (en monnaie locale), leur nature, le pays où les soins ont été effectués, la période du séjour, ainsi que son motif. » Et la mention d’une hospitalisation le cas échéant.
Votre demande sera ensuite étudiée par l’Assurance Maladie.

Attention, les remboursements peuvent être différents si les soins ont été effectués dans ou hors zone de l’Union Européenne.

Dans ou hors de l’Union Européenne ?

Le montant de votre remboursement va dépendre « du pays dans lequel vous avez séjourné, de la nature des soins et du motif de recours aux soins ».

• Si votre prise en charge a eu lieu dans un pays au sein de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen (EEE)*, en cas de soins urgents et/ou imprévus, vous aurez à payer votre consultation en fonction du pays. La demande de remboursement sera donc adressée à l’Assurance-maladie. La carte européenne d’assurance maladie (CEAM) peut vous permettre d’éviter cette avance de frais ;

• Si votre prise en charge a eu lieu dans un pays au sein de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen (EEE), mais que vos soins sont prévus (vous vous rendez donc à l’étranger pour vous faire soigner ou un déplacement essentiel vous oblige à être pris en charge à l’étranger), vous pouvez « demander une autorisation préalable de prise en charge à votre caisse primaire d’assurance maladie qui vous remettra le formulaire européen S2» ;

• Si votre prise en charge a eu lieu dans un pays hors Union européenne, de l’Espace économique européen (EEE) ou en Suisse, l’Assurance-maladie pourra procéder à « un remboursement forfaitaire des soins ou des traitements médicaux reçus à l’étranger ».
 

* UE+Islande, Lichtenstein, Hollande

 

Je partage cet article

titre actu

ARTICLES SIMILAIRES