Fil d'ariane

Chapelure

Préserver son cerveau

muscler son cerveau

Quelques conseils pour préserver la santé de votre cerveau

La Fondation Recherche Alzheimer propose un guide de la santé du cerveau à télécharger avec quelques conseils pour garder la forme !

En l’absence de traitement de la maladie d’Alzheimer, la prévention est un enjeu de santé majeur. Le cerveau commence à vieillir à partir de 30 ans et ce vieillissement s’accélère à partir de 60 ans. Il est donc important d’acquérir le plus tôt possible de bonnes habitudes pour retarder ce phénomène naturel et maintenir son cerveau en bonne santé.

1 – Prenez soin de votre cœur
De nombreuses études ont pointé le lien entre mauvaise santé vasculaire et le risque de développer un déficit cognitif et une maladie neurodégénérative. Il est donc très important de vos faire suivre régulièrement par votre médecin : contrôle de la tension, bilan sanguin…

2 – Bougez !
Oui je sais, vous en avez marre que l’on vous le dise à longueur de journée !! Pourtant, sachez que l’activité physique régulière stimule la circulation sanguine, y compris vers le cerveau ce qui contribue à sa meilleure oxygénation et donc son bon fonctionnement. De plus, l’exercice physique stimule la production d’hormones comme les endorphines et la dopamine qui jouent sur l’humeur, la fatigue, le stress et le sommeil.

3 – Mangez sainement
Des habitudes alimentaires saines et le maintien d’un poids normal réduisent de façon significative les risques de développer la maladie d’Alzheimer. Un régime riche en fruits, légumes apporte des antioxydants qui luttent contre la surproduction de radicaux libres toxiques pour les neurones.

4 – Stimulez vos neurones
Après avoir bougé votre corps, il ne vous reste qu’à bouger aussi votre cerveau ! Apprendre tout au long de sa vie, pratiquer de nouvelles activités permet d’augmenter sa réserve neuronale quand on est jeune et de lutter contre le déclin cognitif en jouant sur l’adaptabilité permanente de notre cerveau, ce qui compense la perte des neurones due à l’âge.

5 – Dormez bien
Les insomnies ou l’apnée du sommeil sont des facteurs qui peuvent provoquer des problèmes de concentration et de mémoire. Par ailleurs, c’est pendant le sommeil que le cerveau évacue ses « déchets »… il est donc recommandé de dormir au moins 7 heures par nuit.

6 – Ayez une vie sociale active
Le bonheur, c’est les autres… et oui, il a été démontré que le cerveau des personnes qui ont des contacts sociaux fonctionne mieux que celui de ceux qui n’en n’ont pas. Les échanges, avoir une vie associative, être membre d’un club, permet de maintenir le cerveau actif. La CNM l’a bien compris et vous propose de participer financièrement au maintien du lien social en vous aidant à financer votre inscription dans un club par exemple. https://www.cnmsante.fr/complementaire-sante/excelsia

7 – Relaxez-vous et respirez
Evitez le stress permanent ! Généralement, il déclenche la fabrication de corticoïdes qui en excès peuvent favoriser la destruction des neurones !! Mais ne vous stressez pas pour votre stress ! Ce n’est pas irréversible ! De nombreuses activités comme le sport, la méditation, le yoga…permettent de lutter contre la neurotoxicité du stress.

8 – Surveillez votre vue et votre audition
Bien voir et bien entendre freine le déclin cognitif. Alors n’hésitez pas à consulter votre professionnel de santé dès que vous avez l’impression de moins bien entendre ou de moins bien voir. La CNM vous accompagne dans vos équipements optique ou auditifs si vous en avez besoin https://www.cnmsante.fr/complementaire-sante/excelsia

9 – Soignez vos dents
Plusieurs études ont montré que des troubles cognitifs pouvaient aussi être dus à des maladies parodontales. En effet, certaines bactéries peuvent migrer vers le cerveau. Il est donc recommandé de consulter régulièrement son dentiste et de se laver les dents, idéalement, après chaque repas.

 

Retrouvez toutes les infos sur le site www.alzheimerprevention.info

 

Je partage cet article

titre actu

ARTICLES SIMILAIRES