Une mutuelle pour tous, adaptée aux besoins de chacun
La CNM & Vous
  • Un nouveau logo pour les aliments destinés aux bébés

    Un nouveau symbole arrive progressivement sur les aliments pour bébé afin d’identifier ceux adaptés aux enfants de 0 à 3 ans.

    Lire la suite

  • Un changement d’heure pas si anodin !

    Destiné à faire coïncider les heures d’ensoleillement et les activités humaines, le changement d’heure ne cesse de faire débat et pourrait bien disparaître.

    Lire la suite

  • Un vaccin plus efficace contre le papillomavirus

    Le Gardasil 9, vaccin contre 9 types de papillomavirus est arrivé en France et sera remboursé à 65 %.

    Lire la suite

  • Attention au démarchage sauvage en assurance !

    Certains d’entre vous vont peut-être être contactés par une personne se faisant passer pour votre assureur complémentaire santé et vous proposer un "nouveau contrat" plus intéressant que celui que vous possédez actuellement...

    Lire la suite

  • Un quart des adultes dans le monde ne bougent pas assez pour leur santé

    Plus d’un milliard d’adultes dans le monde ont une activité physique insuffisante selon une étude de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

    Lire la suite

  • Les grandes lignes du Plan Santé

    Le Président de la République, Emmanuel Macron, a présenté dans le courant du mois de septembre les grandes lignes du Plan Santé. Il s’agit d’une cinquantaine de mesures...

    Lire la suite

  • Audioprothèses : vers un reste à charge zéro

    Un accord vient d’être trouvé entre les audioprothésistes et le gouvernement pour permettre au plus modestes des malentendants de bénéficier d’appareils auditifs.

    Lire la suite

  • Les dangers des produits au goût alcool !

    Des bonbons en passant par les gels douche, votre vie peut-être entièrement saveur Mojito! Au-delà du côté festif de ces saveurs, la communauté scientifique s’inquiète du message de banalisation de l’alcool que cela renvoie notamment auprès des enfants.

    Lire la suite

  • Mer, piscine… le nombre de noyades a explosé cet été !

    Du 1er juin au 9 août 2018, la France a enregistré 1 758 noyades. Un bond comparé aux 858 incidents en 2015 (date de la dernière enquête).

    Lire la suite

  • C’est parti pour Casiopéea, l’association soutenue par la CNM

    Les courageuses sportives de l’association Casiopéea, soutenue par la CNM grâce aux Trophées Prévention Santé...

    Lire la suite

  • Le cannabis à usage thérapeutique bientôt légalisé ?

    Autre dossier ouvert par la ministre de la Sante, la légalisation du cannabis à usage thérapeutique. Alors que de nombreux pays européens ont déjà légalisé cette forme de consommation, la France semble vouloir rattraper son retard

    Lire la suite

  • Des changements pour des services encore plus performants !

    Soucieuse de disposer d’outils toujours plus performants afin d’encore mieux vous satisfaire, votre mutuelle entame une période de profonds changements...

    Lire la suite

  • La Ministre de la Santé Agnès Buzyn pourrait remettre en cause le remboursement de l’homéopathie

    Suite à l’appel de quelques 124 professionnels de santé contre l’homéopathie en mars dernier, Agnès Buzyn demande aujourd’hui une évaluation précise de son efficacité.

    Lire la suite

  • #PRIORITEPREVENTION, des mesures concrètes

    25 mesures de prévention ont été annoncées par le Premier Ministre...

    Lire la suite

  • Des bilans de médication chez le pharmacien

    La profession de pharmacien continue son évolution vers plus de médical. Le bilan de médication est destiné aux personnes de plus de 65 ans souffrant d’une affection longue durée (Parkinson, Alzheimer, diabète, paraplégie…) et aux plus de 75 ans auxquels au moins 5 molécules pi principes actifs sont prescrits

    Lire la suite

  • Les séances chez le psychologue bientôt remboursées ?

    Pour la première fois des séances chez des psychologues libéraux agréés vont être entièrement remboursées par la Sécurité sociale. LE système est en test dans quatre départements (Morbihan, Bouches-du-Rhône, Haute-Garonne et cet automne dans les Landes)

    Lire la suite

  • Allergie aux pollens de bouleaux : une grande partie de la France en alerte rouge !

    Selon le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA), les quantités de pollens explosent sur une bonne partie de la France.

    Lire la suite

  • Don du sang : il est urgent de donner maintenant !

    Les nombreux ponts du mois de mai devraient avoir un impact désastreux sur les collectes de sang. Pour répondre aux besoins des malades, l’Etablissement français du sang (EFS) lance un appel d’urgence afin de reconstituer les stocks au plus vite.

    Lire la suite

  • Le nouveau carnet de santé disponible le 1er avril prochain

    Courbes de taille revues, nouveaux vaccins obligatoires, conseils de prévention… Le carnet de santé nouveau est arrivé.

    Lire la suite

  • Les Français accrocs au grignotage

    38 % des Français ont pris l’habitude de manger entre les repas même s’ils ne délaissent pas pour autant les repas traditionnels à table qui sont autant de moments de convivialité.

    Lire la suite

    

CNM Online n°15




( T E N D A N C E S )



Des applis au service
de nos oreilles



2018 est l’année de la santé auditive à la CNM. Thématique centrale de nos actions de prévention, l’audition concerne chacun d’entre nous. Jeunes, seniors, actifs, sans emploi, retraités…Et comme tous les domaines de la santé, celle de nos oreilles devient 2.0 ! Prévenir une perte auditive, améliorer son audition ou soulager ses acouphènes grâce à une appli sur son smartphone, c’est possible !

 

Depuis quelques années les applis mobiles visant à améliorer notre santé se sont multipliées et l’audition n’est pas en reste. Voici un petit catalogue d’applis à votre disposition en matière de santé auditive.

 

Tester son audition avec son mobile

Selon une enquête Ipsos, un Français sur deux ne fait jamais contrôler son audition. Le fait de devoir consulter un ORL ou un audioprothésiste peut freiner certaines personnes, c’est pourquoi il peut être intéressant d’avoir recours à des solutions de test auditif en ligne qui permettent de se faire une idée de son éventuelle déficience auditive et d’agir ensuite en conséquence en consultant un professionnel de santé.

Attention cependant, ces tests n’ont pas de valeur médicale et ne vous dispensent pas de consulter un médecin spécialiste ORL pour réaliser un véritable audiogramme.

 

              Tendances


 
siemens


Siemens Test auditif
Application gratuite
Cette application évalue votre capacité à détecter les mots dans le bruit. Vous entendez au cours du test des mots, masqués par un bruit de fond. Le bruit s’ajuste en fonction de vos réponses. Vous devez ensuite sélectionner le mot que vos avez entendu selon plusieurs options proposées sur votre écran. A la fin du test, une indication sur le niveau de votre éventuelle perte auditive s’affiche. Vous trouverez également des informations sur vos oreilles, les symptômes à surveiller…

 

Mimi Hearing test
Application gratuite
Cette application propose un test auditif rapide de deux minutes en vous donnant l’âge supposé de vos oreilles. Comme pour un tonal classique, l’application vous fait écouter des sons à certaines fréquences et vous devez indiquer si vous les entendez ou pas. Même si cette appli est moins précise et sûre qu’un test réalisé par un médecin, elle peut permettre de prendre conscience du problème.

 

mini hearing test
Puresound

PureSound
Application payante : 21,99 €
Attention ce n’est pas une simple appli de test auditif. Après réalisation de l’audiogramme, l’application corrige les sons de manière adaptée à votre cas et mémorise les résultats pour les utilisations futures. Il vous suffit d’avoir un casque. Le micro de votre Smartphone vous retransmet les sons amplifiés en fonction de votre test. Elle ne remplace pas les appareils auditifs mais peut être un complément dans certaines circonstances. 

 

Il en existe quantité d’autres mais toutes ont la même finalité : vous inciter à consulter un médecin spécialiste ORL afin de réaliser un véritable audiogramme et déterminer si vous avez ou non besoin d’aides auditives.


 
CNM Tendances

Des applis pour mieux entendre

Au delà des applications de test, existent aussi des applications qui permettent d’améliorer son audition en agissant par exemple sur les acouphènes ou en reliant les aides auditives à votre Smartphone.

 

1 - Appareils auditifs et Smartphone : l’union fait la force !
Les appareils auditifs nouvelle génération deviennent de véritables objets connectés. Avec l’avènement des technologies sans fil, les fabricants d’aides auditives répondent aux nouveaux usages en proposant des solutions auditives connectées directement à votre Smartphone. 

Celles-ci vous permettent de contrôler vos appareils à l’aide de votre téléphone par le biais d’applications mobiles. Certaines vous permettent de régler le volume de votre appareil, connaître l’état d’usure des piles, réduire le bruit ambiant mais aussi d’ajuster finement les graves et les aigus pour les adapter aux voix de vos interlocuteurs. Vous pourrez dans certains cas configurer vos microphones en modifiant l’orientation et la largeur du faisceau directionnel ce qui est très utile dans le bruit ou lorsque vous êtes en voiture pour suivre une conversation avec les autres passagers. D’autres enfin vous permettent d’écouter votre musique sans écouteurs, directement dans vos appareils auditifs ou d’entendre un bip dans vos oreilles si vous recevez un mail !!! 


2 - Des applis à l’assaut des acouphènes
Les applications gratuites ou payantes pour les acouphènes sont nombreuses : environ 70 en décembre 2017 ! Mais l’une d’entre elles, présentée au Salon de Las Vegas, semble se détacher des autres. Il s’agit de Diapason. 
Cette application doit permettre aux patients de « reprendre le contrôle » de ces troubles auditifs. Elle permet d’abord de mesurer par audiogramme la gravité des acouphènes en établissant ses caractéristiques. Une fois le diagnostic gratuit validé, l’application propose un parcours thérapeutique de 3 à 4 mois à base de musique pour soulager le patient. Cette seconde phase, qui n’est pas encore activée dans la version bêta de l’application disponible sur le Google Play Store, sera payante moyennant une cinquantaine d’euros par mois à partir de la fin 2018. Attention cependant, cette appli, comme toutes les autres d’ailleurs, ne prétend pas guérir des acouphènes mais seulement soulager les personnes qui en souffrent.