Une mutuelle pour tous, adaptée aux besoins de chacun
La CNM & Vous
  • Un nouveau logo pour les aliments destinés aux bébés

    Un nouveau symbole arrive progressivement sur les aliments pour bébé afin d’identifier ceux adaptés aux enfants de 0 à 3 ans.

    Lire la suite

  • Un changement d’heure pas si anodin !

    Destiné à faire coïncider les heures d’ensoleillement et les activités humaines, le changement d’heure ne cesse de faire débat et pourrait bien disparaître.

    Lire la suite

  • Un vaccin plus efficace contre le papillomavirus

    Le Gardasil 9, vaccin contre 9 types de papillomavirus est arrivé en France et sera remboursé à 65 %.

    Lire la suite

  • Attention au démarchage sauvage en assurance !

    Certains d’entre vous vont peut-être être contactés par une personne se faisant passer pour votre assureur complémentaire santé et vous proposer un "nouveau contrat" plus intéressant que celui que vous possédez actuellement...

    Lire la suite

  • Un quart des adultes dans le monde ne bougent pas assez pour leur santé

    Plus d’un milliard d’adultes dans le monde ont une activité physique insuffisante selon une étude de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

    Lire la suite

  • Les grandes lignes du Plan Santé

    Le Président de la République, Emmanuel Macron, a présenté dans le courant du mois de septembre les grandes lignes du Plan Santé. Il s’agit d’une cinquantaine de mesures...

    Lire la suite

  • Audioprothèses : vers un reste à charge zéro

    Un accord vient d’être trouvé entre les audioprothésistes et le gouvernement pour permettre au plus modestes des malentendants de bénéficier d’appareils auditifs.

    Lire la suite

  • Les dangers des produits au goût alcool !

    Des bonbons en passant par les gels douche, votre vie peut-être entièrement saveur Mojito! Au-delà du côté festif de ces saveurs, la communauté scientifique s’inquiète du message de banalisation de l’alcool que cela renvoie notamment auprès des enfants.

    Lire la suite

  • Mer, piscine… le nombre de noyades a explosé cet été !

    Du 1er juin au 9 août 2018, la France a enregistré 1 758 noyades. Un bond comparé aux 858 incidents en 2015 (date de la dernière enquête).

    Lire la suite

  • C’est parti pour Casiopéea, l’association soutenue par la CNM

    Les courageuses sportives de l’association Casiopéea, soutenue par la CNM grâce aux Trophées Prévention Santé...

    Lire la suite

  • Le cannabis à usage thérapeutique bientôt légalisé ?

    Autre dossier ouvert par la ministre de la Sante, la légalisation du cannabis à usage thérapeutique. Alors que de nombreux pays européens ont déjà légalisé cette forme de consommation, la France semble vouloir rattraper son retard

    Lire la suite

  • Des changements pour des services encore plus performants !

    Soucieuse de disposer d’outils toujours plus performants afin d’encore mieux vous satisfaire, votre mutuelle entame une période de profonds changements...

    Lire la suite

  • La Ministre de la Santé Agnès Buzyn pourrait remettre en cause le remboursement de l’homéopathie

    Suite à l’appel de quelques 124 professionnels de santé contre l’homéopathie en mars dernier, Agnès Buzyn demande aujourd’hui une évaluation précise de son efficacité.

    Lire la suite

  • #PRIORITEPREVENTION, des mesures concrètes

    25 mesures de prévention ont été annoncées par le Premier Ministre...

    Lire la suite

  • Des bilans de médication chez le pharmacien

    La profession de pharmacien continue son évolution vers plus de médical. Le bilan de médication est destiné aux personnes de plus de 65 ans souffrant d’une affection longue durée (Parkinson, Alzheimer, diabète, paraplégie…) et aux plus de 75 ans auxquels au moins 5 molécules pi principes actifs sont prescrits

    Lire la suite

  • Les séances chez le psychologue bientôt remboursées ?

    Pour la première fois des séances chez des psychologues libéraux agréés vont être entièrement remboursées par la Sécurité sociale. LE système est en test dans quatre départements (Morbihan, Bouches-du-Rhône, Haute-Garonne et cet automne dans les Landes)

    Lire la suite

  • Allergie aux pollens de bouleaux : une grande partie de la France en alerte rouge !

    Selon le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA), les quantités de pollens explosent sur une bonne partie de la France.

    Lire la suite

  • Don du sang : il est urgent de donner maintenant !

    Les nombreux ponts du mois de mai devraient avoir un impact désastreux sur les collectes de sang. Pour répondre aux besoins des malades, l’Etablissement français du sang (EFS) lance un appel d’urgence afin de reconstituer les stocks au plus vite.

    Lire la suite

  • Le nouveau carnet de santé disponible le 1er avril prochain

    Courbes de taille revues, nouveaux vaccins obligatoires, conseils de prévention… Le carnet de santé nouveau est arrivé.

    Lire la suite

  • Les Français accrocs au grignotage

    38 % des Français ont pris l’habitude de manger entre les repas même s’ils ne délaissent pas pour autant les repas traditionnels à table qui sont autant de moments de convivialité.

    Lire la suite

    
CNM Online 9 - Juillet 2015
 bandeau CNM Conso
 
 
 
 

Poduits solaires :
protection ou poison ?

Avec l’été, il fait chaud, très chaud et le soleil brille sans discontinuer et nous bombarde, notamment, de rayons ultraviolets, dangereux pour notre peau si elle n’est pas protégée. Alors on s’enduit de produit solaire sans forcément utiliser le bon indice, la bonne composition… Au risque de se faire plus de mal que de bien.

 

Protection solaire enfant

Qu’est-ce qu’un produit de protection solaire et comment le choisir ?   


Il s’agit d’un produit cosmétique destiné à être appliqué sur la peau pour la protéger du rayonnement ultraviolet (UV) en absorbant et/ou réfléchissant ce rayonnement. Ce produit peut se présenter sous diverses formes : crème, huile, gel, lait…
Pour que ce type de protection soit efficace, il faut au préalable respecter certaines règles générales de sécurité : protection vestimentaire, des yeux, évitement des expositions lors des heures de la journée où le rayonnement est plus intense
.

Mais cela ne suffit pas, il faut aussi bien choisir son produit de protection solaire en fonction de son type de peau.

> Sujet extrêmement sensible au soleil
   - sujet à peau « blanc-laiteux » avec de nombreuses tâches de rousseur, des cheveux roux ou très blonds,
  - sujet prenant des coups de soleil lors d’une exposition même de courte durée et ne bronzant que très difficilement,
   - sujet avec des antécédents de cancers cutanés ou de pathologies s’accompagnant de photosensibilité.

> Sujet sensible au soleil

   - Sujet à peau claire, avec souvent quelques tâches de rousseur et/ou des cheveux blond vénitien ou auburn,
   - Sujet prenant souvent des coups de soleil mais pouvant obtenir un certain hâle.

> Sujet à peau intermédiaire
  - Sujet à peau claire bronzant assez facilement ne prenant de coups de soleil que lors d’une exposition intense

>  sujet à peau assez résistante
   - peau mâte bronzant facilement sans prendre de coups de soleil.

Un autre critère intervient dans le choix du bon produit solaire. Il s’agit des conditions d’exposition. Plus l’ensoleillement est intense, plus il est recommandé de se protéger car les risques à court et à long terme dépendent de la durée de l’exposition et de la puissance du soleil, plus ou moins importante en fonction de la situation géographique et de la saison.



Choix de la bonne protection solaire

choisir sa protection solaire

 
 

Quelle forme de produit solaire choisir ?   


Le choix entre crème, spray, lotion… se fait en fonction de la surface à protéger et du confort d’application.  En pratique, les crèmes sont utilisées essentiellement pour le visage, les sticks pour les lèvres, le nez et le contour des yeux, les laits, les sprays et les gels pour le corps.

Attention aux mentions telles que « écran total »qui ne devraient pas figurer sur l’emballage des produits de protection solaire car aucun produit ne permet actuellement de garantir une protection intégrale contre l’ensemble des rayons UV.



                protection solaire  
Lors de la première application pensez à :

 

- lire attentivement le mode et les précautions d’application,
- appliquez le produit avant l’exposition de manière uniforme sur toutes les surfaces du corps découvertes,
- renouvelez les applications et particulièrement après vous être baigné, essuyé ou avoir transpiré,
- appliquez le produit en quantité suffisante,
- respectez la date de péremption,
- n’utilisez pas un produit qui a changé d’aspect et/ou d’odeur.

 

Mais malgré toutes ces précautions, d’études en études, plusieurs produits solaires ou les ingrédients qui les composent ont été montrés du doigt comme pouvant s’avérer néfastes pour la santé de même que pour l’environnement.


protection solaire homme

Les produits solaires sont-ils des poisons ?   


L’agence nationale de sécurité du médicament  et des produits de santé (ANSM) s’inquiète de la présence fréquente d’agents chimiques comme la vitamine A dans les produits solaires car au contact du soleil, cette vitamine pourrait accélérer les tumeurs de la peau.

Autres noms barbares à retenir : l’oxybenzone et le 4-méthylbenzylidène camphre qui sont des composés chimiques utilisés comme filtres ultraviolets. En plus d’être allergisants, ils sont soupçonnés d’être des perturbateurs endocriniens avec un impact sur la thyroïde et la reproduction. Dispersés lors des baignades et des douches, ces composants se retrouvent dans l’eau et sont ingérés par les animaux aquatiques et rentrent ainsi dans la chaine alimentaire avec les risques de transformations hormonales que l’on peut imaginer.

Face aux dangers des crèmes avec des composants chimiques, il est possible d’avoir recours à des produits dits minérales, c’est à dire à base de particules  de zinc ou de titane. Cependant pour éviter les inesthétiques traînées blanches, les industriels les utilisent souvent sous forme de nanomatériaux. La toxicité sur l’environnement de ces infimes particules commence à être sérieusement étayée et les premières recherches sur l’homme sont inquiétantes. Les nanoparticules de dioxyde de titane par exemple pourraient altérer la barrière hémato-encéphalique qui protège le cerveau des éléments toxiques. Autrement dit, en protégeant notre peau, ces produits pourraient altérer notre système de défense !


Alors finalement pour profiter du soleil en toute sécurité, mieux vaut privilégier le bon sens : rechercher l’ombre, porter un chapeau, un tee-shirt, une chemise à manches longues, préférer les expositions régulières mais brèves, éviter les heures où le soleil est trop fort et surtout, surtout être vigilant avec les enfants !