Une mutuelle pour tous, adaptée aux besoins de chacun

Actualités CNM Prévoyance Santé

jeudi 23 mars 2017 Par CNM Prévoyance Santé

> L’eau, c’est bon pour la santé…

Le corps humain est composé de 60 à 70 % d’eau, selon la morphologie de chacun. Tout comme l’oxygène, l’eau est un élément indispensable à notre survie…

Au-delà des querelles sur la quantité que nous devons en boire chaque jour, la question de l’existence d’eaux bonnes ou mauvaises pour la santé est-elle légitime ? Vaut-il mieux boire de l’eau du robinet ou en bouteille ? Et que penser des carafes filtrantes ?

Vous êtes plutôt eau plate ou pétillante ?

L’eau pétillante, grâce au gaz carbonique qu’elle contient, entraîne une réaction chimique dans la bouche, en venant « exciter » nos papilles. C’est pour cela qu’elle peut remplacer avantageusement les sodas ! Mais boire de l’eau gazeuse, c’est avaler du gaz, et cela peut provoquer des ballonnements chez les personnes sensibles.
Par ailleurs, elle contient traditionnellement plus de minéraux, en particulier de sodium, que l’eau plate. Les eaux gazeuses sont donc à consommer avec modération par les personnes qui doivent surveiller leur consommation de sel.


eau


Directement du robinet, ou en carafe filtrante ?

D’instinct, on a tendance à répondre « eau du robinet ! ». C’est plus économique, plus raisonnable pour l’environnement (pas d’emballage à recycler), et plus facile : elle est directement accessible chez la plupart d’entre nous ! Cependant, attention, car sa qualité n’est pas la même sur tout notre territoire, et on peut parfois y retrouver des polluants extrêmement nocifs pour notre santé.

Pour connaître la qualité de l’eau qui coule de votre robinet, adressez- vous à votre commune. Concernant l’eau en carafe filtrante, pourquoi pas… à condition de la conserver au réfrigérateur et de la consommer dans les vingt-quatre heures.

Comment choisir son eau ?

Comme c’est le cas pour tous les produits alimentaires, il faut apprendre à lire les étiquettes et à choisir son eau en fonction de son âge, de son mode de vie, et de ses carences et excès, car au-delà des différences de goût, les différences de minéralisation peuvent être considérables d’une eau à une autre.

Voici quatre critères à surveiller : 

1 – la teneur en bicarbonates : certaines eaux riches en bicarbonates permettent de lutter contre l’acidose chronique, qui est une conséquence de notre mode d’alimentation (trop de protéines animales, de produits salés et pas assez de fruits et légumes). La bonne teneur : 1 000 mg à 1 500 mg par litre.
2 – La teneur en magnésium : minéral important dans la gestion du stress et la prévention du vieillissement. Si vous en manquez, votre eau doit en contenir au moins 80 mg par litre.
3 – La teneur en calcium : là encore, en cas de manque, il est conseillé de consommer une eau qui en contienne au minimum 200 mg par litre.
4 – Surveillez les teneurs en chlorure (pas plus de 40 mg), nitrates (5 mg) et fluor (2,5 mg).


recette_crepe_eau