Une mutuelle pour tous, adaptée aux besoins de chacun

Actualités CNM Prévoyance Santé

mercredi 15 février 2017 Par CNM Prévoyance Santé

> L’homéopathie au secours des « bobos » de l’hiver

Avec la baisse des températures et l’humidité ambiante, notre organisme est plus fragile face aux microbes qui nous laissent enrhumés, fi évreux, « toussoteux »... Ces « bobos » de l’hiver peuvent pour la plupart d’entre eux être soignés par l’homéopathie. Quelques granules pour un hiver en pleine forme...
Les yeux qui pleurent, le nez qui coule et la gorge qui gratte semblent chaque année être corrélatifs de nos hivers. Ce n’est pourtant pas une fatalité et l’homéopathie peut nous aider à traverser cette période de l’année en pleine forme ou presque !
Comment fonctionne l’homéopathie ?
Basée sur le principe de similitude, l’homéopathie traite le mal à l’aide de substances végétales, minérales ou animales qui déclencheraient des symptômes similaires chez une personne en bonne santé. Ainsi, des plantes comme l’Ipeca, qui déclenche des vomissements à forte dose, sait aussi les calmer avec une dilution faible.
Utilisés seuls ou en complément d’un traitement allopathique, l’homéopathie s’administre sous forme de granules ou de gouttes, en dilutions infinitésimales. En France, le principe le plus couramment utilisé est la dilution centésimale hahnemannienne (CH), du nom de son découvreur : Samuel Hahnemann.

Samuel_Hahnemann
Cette médecine alternative fait encore l’objet de polémiques, car son mécanisme est très différent de celui de la médecine traditionnelle, qui a pour objectif d’éliminer l’origine du symptôme par l’intermédiaire d’un médicament. L’homéopathie reste cependant très utilisée contre de nombreux maux du quotidien.

L’homéopathie en prévention et en traitement de la grippe
La grippe est une maladie bénigne dans la plupart des cas, mais elle peut entraîner une longue fatigue et des complications chez les personnes âgées et fragiles. Il est donc important de tout faire pour prévenir son apparition. Chez les personnes considérées comme à risque (fragiles, âgées, souffrant de maladies chroniques), la vaccination est le traitement prophylactique le plus efficace. Pour les personnes en bonne santé générale, l’homéopathie peut-être utile en prise préventive, mais aussi pour atténuer les symptômes dès leur apparition.
granulesPrévention :
Influenzinum 9 CH à l’automne
Thymuline et Echinacea 9 CH pour renforcer les défenses immunitaires.
Traitement :
Influenzinum 9 CH
Aconit 9 CH en cas de forte fièvre
Belladonna 9 CH en cas de fièvre prolongée
Arnica 9 CH pour les courbatures
China 9 CH en cas de grippe intestinale