Une mutuelle pour tous, adaptée aux besoins de chacun

Actualités CNM Prévoyance Santé

vendredi 03 février 2017 Par CNM Prévoyance Santé

> Frais de santé à l’étranger, quels remboursements ?

Avant de partir en vacances, il peut s’avérer utile de connaître les modalités de remboursement des frais médicaux selon votre destination. Faut-il avancer les frais ? Peut-on se faire rembourser ? Quelles sont les démarches ?

Le remboursement de vos frais de santé sera différent selon que vous partez en Europe ou hors Europe...

Si vous partez en vacances en Europe…


Les soins médicaux imprévus sont pris en charge par l’Assurance maladie si vous avez en votre possession la carte européenne d’Assurance maladie (CEAM). Vous pouvez la demander directement sur Internet via le site ameli.fr ou auprès de votre caisse primaire d’assurance maladie. Elle vous sera délivrée normalement dans un délai de 15 jours, gratuitement, sans que vous ayez besoin de constituer un dossier. Elle est valable deux ans. Attention toutefois, chaque membre de la famille doit avoir la sienne, y compris les enfants de moins de 16 ans.

-


Cette carte est aussi valable en Islande, en Norvège, au Liechtenstein et en Suisse. Vous serez alors remboursé sur la base des tarifs français ou des tarifs du pays de soin (membres de l’espace économique européen) selon celui qui vous est le plus favorable. Les soins programmés à l’avance, s’il s’agit d’actes lourds (hospitalisation…), doivent faire l’objet d’une autorisation préalable.

Si vous partez en vacances dans un pays hors Union européenne…


La règle ici, c’est que l’Assurance maladie ne prend en charge que les soins urgents et que vous devez faire l’avance de frais. Ce n’est qu’à votre retour en France, une fois que vous aurez envoyé toutes les factures à l’Assurance maladie et que celle-ci aura jugé qu’il s’agissait bien d’une urgence, que vous pourrez être remboursé. Attention, le remboursement se fait sur la base des tarifs en vigueur en France. Cela peut vous laisser un très gros reste à charge, car dans certains pays – comme les États-Unis ou la Thaïlande – les coûts des soins médicaux peuvent être exorbitants.

Dans ce cas, prendre une assurance voyage et d’assistance spécifi que – qui prend en charge le rapatriement, les frais médicaux ou encore le billet d’avion pour un proche si vous êtes hospitalisé – est indispensable.

Certaines cartes de crédit incluent de telles assurances, mais soyez vigilants, car hormis quelques cartes haut de gamme, les plafonds ne sont pas très élevés. Les adhérents santé CNM peuvent également bénéficier via FILASSIST d’un remboursement en cas d’accident ou de maladie subite à l’étranger en complément du remboursement de la sécurité sociale et de la mutuelle à concurrence de 7625€ (limité à 155€ pour les frais dentaires) avec une franchise de 30€ par dossier. Filassist peut également accorder une avance de frais médicaux en cas d’hospitalisation. L’adhérent doit faire la demande par téléphone auprès de FILASSIST joignable 24h/24h. N’oubliez donc pas de vous munir de votre notice FILASSIST avant votre départ.



Constituer la demande de remboursement