Une mutuelle pour tous, adaptée aux besoins de chacun

Actualités CNM Prévoyance Santé

lundi 29 août 2016 Par CNM Prévoyance Santé

> Signature d'une nouvelle convention entre le ministère de la santé et les médecins

Après une  phase de négociations ayant duré plusieurs mois, une nouvelle convention a été signée le 25 août 2016 entre certains syndicats de médecins  et l’Assurance Maladie . Cet accord conventionnel couvre de nombreux aspects de la relation Médecins / Assurance maladie et intègre également la révision de plusieurs tarifs d'actes médicaux. Ces augmentations auront un impact direct sur tous les assurés. La CNM Prévoyance Santé vous présente ces évolutions ...

- Les consultations chez votre médecin généraliste : passage de 23 à 25€ dès le 1er Mai 2017. La part remboursée par l’Assurance maladie reste identique (70%, soit 16,50 en prenant en compte l’euro de participation forfaitaire). Pour les complémentaires santé telle que la CNM, le remboursement grimpe de 60 centimes par consultation à 7,50 euros.

medecin_traitant


- La consultation des psychiatres, neuropsychiatres et neurologues passera, elle, à 39 euros le 1er juillet 2017.

- Les consultations chez un spécialiste : lorsqu’un médecin traitant vous adresse pour avis chez un spécialiste (consultation coordonnée), vous payez actuellement 28€. A partir de Juillet 2017, le tarif de cette consultation sera porté à 30€. La part remboursée par les complémentaires santé sur cette consultation passera de 8,40€ à 9€.

- Pour un avis ponctuel demandé par le médecin traitant à un confrère spécialiste, la consultation de 46€ actuellement grimpera à 48 euros en octobre 2017  et 50 euros en juin 2018. 

Consultations avec actes complexes : La nouvelle convention tient également en compte, dans la tarif des consultation de l'âge du patient et de la gravité de sa maladie.

  • La consultation d'enfants de moins de 6 ans passera à 30 euros.
  • Pour certaines consultations complexes comme par exemple la consultation à but de prévention des Maladies Sexuellement Transmissible ou contraceptive chez votre généraliste ou votre gynécologue, le tarif est fixé à 46€.
  • Enfin la consultation passera à 60 euros si elle porte sur des maladies très complexes (maladies longues et délicates, notamment cancers ou malformations cardiaques). 


Bien évidemment, sur toutes ces consultations la part restant à la charge des patients ou de leur mutuelle lorsqu'il en ont une va augmenter en proportion.

- L'option de pratique tarifaire maîtrisée (OPTAM) prend la suite du Contrat d'Accès aux Soins (CAS)

Au delà du changement de nom, la philosophie reste la même :  inciter les médecins signataires à limiter leurs dépassements d'honoraires en échange d'une prise en charge de leurs cotisations sociales. Une option spécifique (OPTAM CO) sera réservée aux chirurgiens et gynécologues-obstétriciens.

Mais pour rendre le dispositif plus attractif et espérer le voir adopté par plus de praticiens, l'Assurance Maladie y a introduit plusieurs mécanismes le rendant plus souple. Reste à savoir si ces aménagements ne vont pas une nouvelle fois se transformer en une augmentation des dépassements d'honoraires payés par les patients et leur mutuelle.

 

Au total, les premières calculs montrent que le coût supporté par les complémentaires santé de toute ces évolutions sera d'environ 350 millions d'euros par an.