Une mutuelle pour tous, adaptée aux besoins de chacun

Actualités CNM Prévoyance Santé

lundi 08 février 2016 Par CNM

> La loi sur la fin de vie définitivement adoptée

Le Parlement a définitivement adopté le 27 janvier dernier une loi sur la fin de vie qui vient compléter la loi Léonetti de 2005.

Ni avancée significative, ni statu quo, la loi Claeys-Leonetti de janvier 2016 a tout de même le mérite de poser certains principes. Tout d’abord, elle accorde aux malades en phase terminale le droit à une sédation profonde et continue jusqu’à leur décès, sans pour autant autoriser l’euthanasie, ni le suicide assisté. Cette sédation sera accompagnée d’un arrêt de tous les traitements y compris de l’alimentation et de l’hydratation artificielles. Autre disposition, la possibilité pour les patients de rédiger des directives anticipées par lesquelles il est possible de faire reconnaître son refus d’acharnement thérapeutique. Ces directives jusqu’à la nouvelle loi étaient indicatives. Désormais, elles s’imposeront au médecin sans être toutefois opposables. Le soignant pourra en effet y déroger « en cas d’urgence vitale pendant le temps nécessaire à l’évaluation complète de la situation ». Ce refus devra être pris à l’issue d’une procédure collégiale et figurer dans le dossier du patient.