Fil d'ariane

Chapelure

Nouvelles applications et apéros 2.0*, confinement oblige !

visio

Nouvelles applications et apéros 2.0*, confinement oblige !

(*Avec modération)
 

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, les Français découvrent les applications conviviales et les apéritifs numériques ! Voici quelques conseils pour en profiter en toute sécurité.

Comment conserver le lien social malgré la distance imposée ? Comment voir ses proches sans être à leurs côtés et partager des moments conviviaux avec ses amis ? Aujourd’hui, le recours à des applications de visioconférences bien connues des ados ou réservées au monde professionnel, explose ! Houseparty, Facetime, WhatsApp, Skype ou encore Zoom…ont envahi nos smartphones depuis le début de la quarantaine.

Quelques règles pour des moments conviviaux 2.0 réussis

Désormais il faut s’y pendre plusieurs jours à l’avance pour trouver un créneau où tout le monde est disponible et comme dans la vie « normale » il convient de respecter certaines règles pour que la « fête » soit réussie !

1 -  Ne pas être trop nombreux
« Manon is in the house » n’est pas la phrase que vous devez répéter pour améliorer votre accent mais l’annonce que le 10ème invité vient de rejoindre votre apéro-visio ! Et là si tout le monde se met à parler en même temps, cela devient du grand n’importe quoi ! Ajoutez à cela que tout le monde n’a pas la même qualité de connexion ce qui entraine des décalages entre les images et les propos et même la disparition momentanée de certains de vos interlocuteurs… et vous avez une rencontre loupée ! Mieux vaut donc rester en petit nombre.

2 – Ne mélangez pas les « applis plaisir » et les « applis boulot ». Pas sûr que votre pseudo humoristique qui fait se tordre de rire vos amis du vendredi soir ait le même effet sur vos collègues/patrons ou clients !

3 – Modérez votre consommation d’alcool. Même si le désœuvrement, le stress sont propices à augmenter sa consommation d’alcool, n’oubliez pas que cela reste mauvais pour la santé, surtout en période de confinement où notre activité physique est extrêmement réduite. Par ailleurs, soyez conscient que votre téléphone ou vos amis ont de la mémoire…Alors attention à la sortie de confinement !

Des applis à foison !

Pas toujours facile de s’y retrouver dans toutes les applications disponibles pour organiser ces moments de rencontres. Et même si vous avez un ado sous la main qui pourra vous guider, voici quelques éléments sur les principales :

- Houseparty : appli gratuite qui permet de regrouper jusqu’à 8 personnes en même temps en vidéo, c’est l’application la plus téléchargée depuis le début du confinement.
Il y a une fonctionnalité jeu qui est très sympathique et qui permet de jouer avec les personnes « in the house » au pictionnary, à un jeu de question réponses et au jeu des post-it où il faut deviner le mot inscrit sur notre front en posant des questions.
Prudence cependant dans l’utilisation car les données échangées ne sont pas cryptées et peuvent être conservées par l’éditeur (EPIC Games).

- WhatsApp / Messenger : parmi les plus connues, elles permettent de créer des groupes de discussion très larges. Elles sont faciles à installer et à utiliser. Attention cependant, les appels vidéos sont limités à 4 personnes sur WhatsApp et à 6 sur Messenger.

- Facetime : Cette application facile à utiliser et gratuite permet des conversations vidéos de 32 personnes ! Seule contrainte, et elle est quand même de taille : tous les participants doivent être équipés d’un appareil Apple !

- Skype : la plus ancienne et la mieux adaptée à nos anciens car extrêmement facile d’utilisation.

- Zoom : au départ quasiment exclusivement réservée au monde professionnel pour sa fonction web conférence, elle permet de réunir jusqu’à 10 000 participants ! Attention il s’agit de sa version pro et payante. Concernant l’appli téléchargeable gratuitement, vous serez limité à 100 personnes !! Au cœur d’un petit scandale début mars (Zoom transmettait des informations à Facebook sans votre autorisation et ce même si vous n’aviez pas de compte Facebook !), les choses semblent aujourd’hui rentrées dans l’ordre.

Quelques questions à vous poser pour bien utiliser ces applis :

- Qui m’envoie le lien de connexion ?

- Quelle est l’application utilisée et qu’elles sont ses failles ?

- Quelles informations vous sont demandées ?

- Quand vous répondez, qu’est-ce que vous activez ? Votre micro ? Webcam ? Votre carnet d’adresse ?
 

Je partage cet article

Agrégateur de contenus

Nos vidéos

Découvrez l' ensemble des vidéos de la CNM ici