Fil d'ariane

Chapelure

2021, encore plus de 100% santé

100% santé

2021, encore plus de 100% santé

Depuis le 1er janvier 2020 la réforme du 100% Santé est entrée en vigueur. Rappelons que grâce à votre complémentaire santé et sous certaines conditions, vous êtes désormais intégralement remboursés de vos dépenses en matière de lunettes et de prothèses dentaires.

Cependant, certains soins comme les prothèses dentaires amovibles ou les aides auditives n’étaient pas concernés. A partir du 1er janvier 2021, ils font partie du dispositif.

Élargissement du 100% Santé en dentaire

Actuellement en France, le reste à charge sur les soins dentaires est encore élevé et se situe à 23 %(3). Il se concentre notamment sur les prothèses dentaires, c’est-à-dire les couronnes, les bridges, et les dentiers, donnant lieu à un important niveau de renoncement aux soins : en effet ce dernier concerne plus d’une personne sur six. Or, ces renoncements peuvent avoir des conséquences néfastes sur la santé globale des assurés comme sur leur vie professionnelle et sociale(5). Par exemple, une dent manquante, y compris lorsqu’elle est située dans une partie non visible de la bouche, peut avoir des conséquences sur la qualité de la mastication et donc de la digestion mais aussi en matière d’hygiène bucco-dentaire. Si le 100 % santé déjà mis en place depuis le 1er janvier 2020 permettait d’annuler le reste à charge sur de nombreux soins dentaires, son élargissement au 1er janvier prochain permet de prendre en charge d’autres prothèses dites “fixes” (couronnes et bridges) mais aussi, et c’est nouveau,  “amovibles” (dentiers).

Le panier “100% Santé”, intégralement pris en charge pour l’assuré lorsque ce dernier a souscrit un contrat de complémentaire santé responsable, permet d’offrir un choix de prothèses fixes ou amovibles, avec des matériaux dont la qualité esthétique est adaptée à la localisation de la dent. Attention cependant, le reste à charge zéro s’applique seulement si le chirurgien-dentiste ne facture pas au-delà des montants plafonnés autorisés.

Les prothèses auditives désormais aussi concernées par le 100 % Santé

Environ 6 millions de personnes souffrent de problèmes d’audition en France. La moitié d’entre elles, soit 3 millions de personnes, devrait être appareillée pour bien entendre, alors que seulement 35% de la population souffrant d’une déficience auditive est effectivement équipée.
Mal entendre n’est pas sans conséquences sur sa vie sociale, familiale, professionnelle, avec à terme, un risque majeur : celui de s’isoler. Les aides auditives permettent aux personnes souffrant d’une perte d’audition de mieux comprendre leur environnement, de faciliter les relations avec l’entourage et de retrouver leur confiance en soi. Le prix des aides auditives est souvent cité comme étant la première cause de non-appareillage. La réforme 100% Santé vise à permettre à l’ensemble des personnes malentendantes, disposant d’un contrat de complémentaire santé responsable ou bénéficiaire de la complémentaire santé solidaire, de s’équiper.

Les équipements proposés dans ce panier sont des équipements de qualité, tant par leur esthétique – aides auditives intra-auriculaires, appareils à écouteur déporté… – que par leurs performances techniques et par les garanties qui sont associées : trente jours minimum d’essai de l’aide auditive avant achat et quatre ans de garantie avec un suivi par l’audioprothésiste tout au long de cette période.

Retrouvez tous les détails concernant le 100% Santé  ICI.

 

Je partage cet article

titre actu

ARTICLES SIMILAIRES